La compagnie existe depuis 2006 et est basée en Ile de France, à Fontenay sous Bois.

Nous essayons de jouer le plus souvent des auteurs dits contemporains, voir vivants!  Nous souhaitons défendre un théâtre contemporain, à travers des textes forts et une parole importante, actuelle.

Nous cherchons par nos spectacles à créer un lien aussi avec le public. Nous proposons un temps après le spectacle afin d'échanger avec le public sur les questions soulevées par la pièce ou par le théâtre en général.

 

Comédiennes et Comédiens:

 

Catherine Denis

Après une licence d’Arts du Spectacle mention théâtre à l’université Paris 8, où elle suit notamment les ateliers pratiques sur le jeu de l’acteur dirigés par Alain Astruc et Claude Buchwald, Catherine Denis complète sa formation au théâtre école de Montreuil, puis au théâtre du Lierre. Elle a joué dans de nombreux spectacles parmi lesquels : Electre de Sophocle (mise en scène de C. Buchwald), Yes peut être de Marguerite Duras (création de la Compagnie Raphaël), Une sorte d’Alaska…voilà tout d’Harold Pinter (mise en scène de Pierre Vincent), Inventaires de Philippe Minyana (C. Cardoso), Annabelle et Zina de Christian Rullier (N. Gaillard), La Casa de Bernarda Alba de F. Garcia Lorca et Les Troyennes d’après Euripide (deux spectacles mis en scène par Jean Guerrin)… Avec la Compagnie les Chimères du Chevaleret, elle crée et met en scène le spectacle Signes de Ville, autour de textes d’Annie Ernaux.

 

Ariane Naziri

Après une année au Cours Florent, Ariane suit une formation de trois ans à l'Atelier International de Théâtre Blanche Salant. Elle expérimente d'autres approches de jeu au Studio Pygmalion et la méthode Meisner avec Philippe Peyran Lacroix. En 2016 elle participe à un atelier sur le mélodrame en Iran lors d'un partenariat entre l'Ecole du Point Fixe et l'Institut Fanous de Téhéran.

Au théâtre elle joue dans Nous les héros de Jean-Luc Lagarce, mis en scène par Christian Canot et participe à de nombreux spectacles d'improvisation. Elle prête sa voix à deux documentaires ainsi qu'à une mise en scène sonore d'une nouvelle de Françoise Sagan réalisée par l'ENSAD.

Elle a joué dans la série Le Bureau des Légendes ainsi qu'une dizaine de court-métrages dont Les marées blanches, sélectionné dans plusieurs festivals (Côté Court, Tehran International Short Film Festival)

D'origine iranienne et ayant grandi en Afrique du Sud, elle est trilingue anglais-persan.

 

Carmen De Oliveira

Après une formation théâtrale auThéâtre Ecole de Montreuil - Direction Jean Guérin et à l'Université Paris 8 Vincennes : Philippe Tancelin, Alain Astruc, Jacques Clancy. Carmen a participé à des spectacles sous la direction de Jean Guérin, Najib Ghallale, La Cie de la Mauvaise Herbe, Le Théâtre du Damier entre autres...

( Le denier du rêve - M. Yourcenar/  La vie mode d'emploi - G. Perec/ Inventaires - P. Myniana/ Happening autour de l'oeuvre de V. Maïakovski/ Les Troyennes - J.P. Sartre/  Musiques de Placard - R. Dubillard/  Pas - S. Beckett/  Adaptation scène voix/musique de nouvelles d'Italo Calvino/  Rosa Collective - A. Gatti/  La Maison de Bernarda Alba - F. Garcia Lorca)

 
 

Martine Héritier

Martine Héritier intègre une troupe de théâtre durant 15 ans : elle y travaille en improvisations et aborde le clown et la commedia dell'arte. Parallèlement elle complète sa formation à l'école de la Belle de Mai sous la direction de J.C. Grinewald, fait des stages avec G. Freixe, Alooal au Théâtre du Lierre, Pinchemenat au Th. du Campagnol. Elle réalise un travail vocal auprès de J. Gironde. Elle joue dans de nombreuses créations (Malleus Maleficarum, Smara de Michel Vieuchange, Pour qui crie la chouette, Lettre d'une inconnue d'après Stéfan Zweig) et dans des pièces d'auteurs tels que G. Lorca Noces de sang, Molière Le mariage forcé, Shakespeare Comme il vous plaira, Musset On ne badine pas avec l'amour. Elle met en scène avec un public adolescent quelques pièces de théâtre dont L'oiseau bleu de Maeterlinck et des comédies musicales.

 

Camille de Preissac

Après deux années de cours au Théâtre du Lucernaire avec Marie Frémont et Sarah Mesguich, Camille décide de suivre une formation d'art dramatique au conservatoire du 7ème arrondissement dans la classe de Daniel Berlioux où elle obtient son Certificat d'Etudes Théâtrales en 2015. Elle a participé à de nombreux projets du conservatoire: Tableaux d'une exécution d'Howard Barker, rôle de Galactia, Le chien, la nuit et le couteau de Von Mayenburg, et a mis en scène une partie de la pièce de Nancy Huston Angela et Marina, dans laquelle elle met en avant ses qualités de musicienne (violoniste et pianiste).

Elle rencontre Nelly Fantoni pour la création de Rien pour Pehuajo de Julio Cortazar, où elle joue le rôle de Gina. La pièce sera jouée au Festival D'Avignon en 2013. Décidant de poursuivre sa collaboration artistique avec Nelly Fantoni, elles créent ensemble la Compagnie Ici là et préparent actuellement leur prochaine création.

 

Benoît del Grande

Benoît Del Grande commence le théâtre à 17 ans dans différents cours. Il se produit plus tard à Paris dans plusieurs spectacles classiques et contemporains au sein de différentes compagnies. Il a joué notamment dans Le songe d’une nuit d’été de Shakespeare, Paria de Strindberg, et Derrière les ballons, une création de J. Pradier. Voulant se professionnaliser et approfondir sa pratique du jeu, il réalise en 2013 un workshop avec Robert Castle (ancien élève de Lee Strasberg), et poursuit une formation d’acteur au Studio Pygmalion jusqu’en 2015.

Il a tourné ces dernières années dans de nombreux courts-métrages d’écoles telles que la Fémis, Louis-Lumière, ou l’école de la Cité. Prochainement, il interprètera Adrien dans le premier long-métrage de Julien Mauduit, Ce qui nous rend plus forts.

Benoît Del Grande pratique aussi le violon depuis l’âge de 5 ans, il s’est produit dans des formations d’orchestre classique.

 

Carole Pereira

Carole Pereira s'est formée avec J.L. Pérignac au Théâtre de la Coupe d'Or et à Poitiers où elle dirigea une compagnie pendant trois ans. Elle a travaillé avec J.P. Berthomier, Eric Bergeonneau, Eric Chaussebourg avec qui elle a monté des textes comme La Femme Seule de Franca Rame, Barrouf à Chioggia de Goldoni, Don Juan revient de Guerre d'Horvath, Roberto Zucco de Koltès ou Les Co-épouses de Fatima Gallaire... A Paris, elle suit les cours de Martine Harmel au théâtre de la Danse, de J.L. Martinelli aux Amandiers, de Laurence Roy, et intègre la Compagnie du Cheval Noir pour y interpréter des personnages d'hommes et de femmes: Nora dans l'Ombre de la Vallée de Synge, Smirnov dans L'Ours de Tchekhov, John dans l'Usine de Dahlström...

Elle a également fait de nombreux travaux de recherche autour du théâtre d'Ibsen, de Camus et de Genet; elle s'oriente maintenant vers des écritures dramaturgiques plus contemporaines et participe à des projets cinématographiques.

 

Aliona Kourepov

Comédienne professionnelle, Aliona est née à Paris de parents russes. Elle a commencé sa formation de comédienne aux ateliers du Sapajou. Puis elle a suivi une formation professionnelle de l'acteur à l'Institut d'Art Moderne de Moscow. Elle y a suivi une formation très complète en plus du jeu d'acteur, avec de la danse, du chant, de la manipulation d'objet. De retour en France, Aliona a participé à différents types de projets (théâtre, danse, cinéma, doublage, animation ) grâce à sa facilité d'adaptation et à la richesse de sa formation.

Elle suit aussi une formation de clown auprès d'Hérvé Langlois.

Actuellement elle joue dans différentes pièces de théâtre ; par exemple dans le spectacle « La Naïve » à Avignon.

 

Anyes Noël

Comédienne, diplômée du Cours Florent, mention « très bien », pratique le chant ainsi que la danse classique et modern jazz, pendant dix ans. Passionnée d’art et de culture elle obtient un diplôme en Médiation Culturelle et communication à l’université de Nice. Parallèlement elle parfait son expérience scénique en participant à différents stages notamment de marionnette portée avec Christophe Lorcat, de biomécanique avec Ursula Mikos. Mais aussi des stages animés par le metteur en scène cubain Eugénio Espinoza, Gilbert Laumord, la compagnie du Théâtre de Talipot, les ateliers du Théâtre National de Nice, etc. En 2009, elle interprète un rôle majeur dans Trottoir Chagrin du célèbre homme de théâtre guadeloupéen, Luc Saint Eloy. Actuellement mise en scène par Sirine Achkar dans une adaptation à une voix du roman éponyme de Caya Makhélé Ces jours qui dansent avec la nuit, elle enseigne le théâtre aux jeunes enfants en milieu scolaire. Elle travaille alors avec différentes compagnies comme Comédiens et plus où elle arbore différents postes toujours dans un souci de création et de transmission. Elle revient d’un tournage en Haiti où elle interpréta le premier rôle féminin du premier long métrage de François Marthouret, Dimanche 4 Janvier.

 

Metteure en scène

Catriona Laing

Catriona Laing fait du théâtre depuis l’âge de 7 ans et elle se forme au jeu d’acteur dans des compagnies à Nantes. Elle continue à Paris en suivant les cours de théâtre de texte avec Philippe Dormoy à l’école du Samovar. Elle s’intéresse à d’autres formes artistiques et ainsi elle intègre l’école du cirque Annie Fratellini. Elle pratique les claquettes depuis des années et se forme aussi à la danse contemporaine. Catriona Laing explore les divers champs de la création théâtrale, du jeu d'acteur à la mise en scène, en passant par la conception et la manipulation de marionnettes. Elle apprend la lumière et la production. Elle suit aussi un master en mise en scène et dramaturgie, ce qui lui permet de travailler auprès de différents metteurs en scène (Olivier Werner, David Lescot, Aurélia Guillet, Georges Lavaudant, Philippe Adrien).

Depuis 2006 elle crée et met en scène des spectacles de théâtre pour la compagnie Whisky Time. Elle met en scène les Présidentes de Werner Schwab en 2007; L'amélioration d'après David Lescot; adapte Thérèse et Isabelle de Violette Leduc; crée et met en scène Nos Combats Cosmiques.

 

Équipe technique

Emilie Stemer Scénographe sur "Les Présidentes"

Emilie Stemer est diplômée de l’ESAM (Ecole Supérieur d’Arts Modernes), en architecture d’intérieur. Elle s’oriente maintenant vers le monde du théâtre et se spécialise en scénographie. Elle créée et construit des décors pour le théâtre, le cinéma et la télévision.

Mathilde Gibeaux Costumière sur "les Présidentes"

Mathilde Gibeaux s’est formée en suivant des cours aux Beaux Arts et différentes formations à la couture/ costume. Elle a notamment été formée auprès de la costumière Jeanne Kolifrat. Depuis Mathilde travaille à « l’Académie du Bal Costumé » et réalise différents costumes et vêtements pour le cinéma, le théâtre, le prêt-à-porter, etc.

Sara Bartesaghi Gallo Costumière sur "les Présidentes" (reprise) et "Nos Combats Cosmiques"

Après une maîtrise de scénographie et un diplôme de couturière pour le spectacle, Sara Bartesaghi Gallo travaille depuis quelques années en France en tant que costumière, assistante costumière et habilleuse. Elle a travaillé sur de nombreuses pièces de théâtre : entre autre à la Comédie française sur un spectacle de M. Di Fonzo Bo, « les Métamorphoses » ; sur « Merlin ou la terre dévastée » du collectif les Possédés,etc. Elle travaille aussi pour le cinéma.

Carine Ravaud Scénographe sur le projet « Surfeurs »

Après avoir fait un BTS design de l'espace à l'école Boulle et une licence 2 arts du spectacle à Censier Paris 3, Carine Ravaud se forme à l'Ensad et se spécialise en scénographie. Depuis elle crée et réalise des scénographies sur différents projets de théâtre, de marionnette et d'exposition.

Anne Caillard Scénographe sur « Thérèse et Isabelle »

Anne Caillard est titulaire un Master d'études théâtrales , d'un baccalauréat Arts Appliqués et est diplômée en 2009 de l'ESAT en scénographie.

Après un stage dans la compagnie de théâtre de rue Le Diable Par La Queue, dirigé par Gérard Chabert, Anne écrit son premier spectacle de rue « La Tête en Carton », qu'elle mettra en scène et interprétera au festival off d'Avignon 2010. En tant scénographe, elle participe à de nombreux clips et courts métrage dont « Vitre », prix du meilleur scénario au festival des Nouveaux Cinémas. Et elle travaille actuellement sur différents projets théâtraux.

Le Loup Populaire Graphistes (affiche " L'amélioration" et "Thérèse et Isabelle")

Emilie Del Pianta/ Anouchka Wood

Le loup populaire ; Mammifère carnassier dont l'espèce se caractérise par le croisement entre deux pratiques. Il s'est développé sur différents territoires (histoire de l'art, arts du spectacle, graphisme) pour aujourd'hui attaquer encore plus férocement le monde de l'image.

Beatriz Mahan Graphiste (affiche de "Nos Combats Cosmiques")

http://www.beamahan.com/en/

Silvia Romanelli Costumière sur "Nos Combats Cosmiques"

http://cargocollective.com/silviaromanelli

Partager cette page

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :